Crash du vol Air France 447 Rio-Paris : La protection de la vie privée des pilotes s’efface devant le droit à l’information du public sur la sécurité aérienne

En Octobre 2011, le pilote, expert en sécurité aérienne Jean-Pierre OTELLI publiait aux Editions ALTIPRESSE le tome 5 de ‘Erreurs de Pilotage’ dans lequel il analysait le crash du vol Air France 447 Rio-Paris (228 morts le 1er juin 2009). À partir des données des boîtes noires, il démontrait que l »accident avait été causé par une succession d »erreurs de pilotage de la part d »un des deux copilotes aux commandes de l »appareil.

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/787079/ALTIPRESSE_Pilot_Errors.jpg )

Le puissant Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL), majoritaire au sein de la compagnie Air France, avait alors lancé une première procédure en ‘Diffamation’. Ayant été débouté, le SNPL décidait alors d »attaquer pour ‘violation du secret de l »instruction et du secret professionnel’. Au terme d »une longue enquête, le juge avait alors prononcé un non-lieu. Non satisfait, le SNPL avait fait appel de cette décision.

Le 23 Octobre 2018, la Cour d »appel a confirmé le non-lieu en précisant que Jean Pierre OTELLI s »était ‘exprimé de bonne foi sur la base de faits exacts‘, que les ‘informations recueillies étaient cohérentes avec le déroulement de l »accident‘ et que l »atteinte portée à la prétendue vie privée des pilotes dans le cockpit ‘doit s »effacer devant la contribution à l »information du public sur une question d »intérêt général comme la sécurité aérienne‘.

Maître Philippe BLANCHETIER, Avocat de Jean-Pierre OTELLI et des Editions ALTIPRESSE explique : « Le public a le droit absolu d »être informé des éléments d »un crash comme celui du vol 447 ayant entraîné la mort de 228 personnes. Les erreurs de pilotage doivent être connues par tous pour mieux les combattre, même et surtout, quand les responsables ont disparu dans l »accident. Ce qui se passe dans un cockpit avant une catastrophe aérienne ne peut plus faire l »objet d »une omerta de la part de la corporation des pilotes de ligne qui doivent rendre des comptes en toute transparence, comme tous les citoyens ».

Les conversations et les paramètres du vol avant le crash sont expliqués en détail dans l »ouvrage de Jean-Pierre OTELLI « Erreurs de Pilotage » Tome 5 qui reste disponible en français, allemand, anglais, finnois et portugais.

http://www.editions-jpo.com

PARIS, November 22, 2018 /PRNewswire/ —

Crash du vol Air France 447 Rio-Paris : La protection de la vie privée des pilotes s'efface devant le droit à l'information du public sur la sécurité aérienne

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi