Boston Scientific lance HeartLogic™*, un outil de diagnostic de l’insuffisance cardiaque, en Europe

VIENNE, 29 mai 2018 /PRNewswire/ — Boston Scientific Europe a annoncé aujourd »hui le lancement de « HeartLogic™ Heart Failure Diagnostic », outil de diagnostic de l »insuffisance cardiaque, en Europe. Avec ce lancement, le premier et seul outil de diagnostic qui permet un traitement proactif de l »insuffisance cardiaque (IC) est désormais mis à la disposition des patients dans certains pays d »Europe, dont l »Italie, l »Espagne, le Royaume-Uni, l »Allemagne, l »Autriche et la Suisse, et d »autres suivront dans les mois à venir.

Actuellement, l »insuffisance cardiaque touche plus de 15 millions de personnes en Europe et provoque environ 3 millions d »hospitalisations et de nombreux décès tous les ans.[1] Le diagnostic HeartLogic permet de mesurer en continu les signes précoces d »aggravation de l »insuffisance cardiaque en croisant des données provenant de capteurs qui évaluent les bruits cardiaques, la fréquence et le volume respiratoires, l »impédance thoracique, la fréquence cardiaque et l »activité cardiaque. L »algorithme unique de HeartLogic est intégré à Resonate™ et à la nouvelle génération de défibrillateurs de thérapie de resynchronisation cardiaque (CRT-D) et de défibrillateurs cardiaques implantables (ICD).

« Aujourd »hui, l »insuffisance cardiaque est la principale cause d »hospitalisation chez les personnes âgées de plus de 65 ans et elle représente un poids économique considérable pour les systèmes de santé. À vrai dire, après l »hospitalisation initiale, 24 pour cent des patients souffrant d »insuffisance cardiaque sont à nouveau admis à l »hôpital dans les 30 jours.[2],[3],[4] En utilisant HeartLogic, les médecins peuvent prédire les épisodes d »insuffisance cardiaque des semaines avant qu »ils se produisent et ils peuvent intervenir plus tôt et contribuer ainsi à réduire les hospitalisations des patients », a déclaré le professeur John Morgan, directeur médical et chef de la gestion du rythme cardiaque chez Boston Scientific en Europe.

L »étude de l »évaluation chronique par multi-capteurs chez les patients atteints d »insuffisance cardiaque ambulatoire (MultiSENSE) a évalué l »utilité du diagnostic HeartLogic™ pour éviter la décompensation liée à l »insuffisance cardiaque (IC) imminente. Dans l »étude MultiSENSE, HeartLogic a permis de détecter avec succès 70 % des épisodes d »insuffisance cardiaque à l »avance, en donnant aux médecins un avis plusieurs semaines à l »avance dans la plupart des cas.[5]

« En utilisant le diagnostic d »insuffisance cardiaque HeartLogic, les médecins peuvent détecter les signes précurseurs d »aggravation des symptômes d »insuffisance cardiaque, ce qui leur donne un temps précieux pour aborder les différents aspects physiopathologiques de l »insuffisance cardiaque, adapter le traitement, éviter les ré-hospitalisations potentielles et améliorer en fin de compte dans l »ensemble les soins prodigués aux patients et les résultats de ceux-ci », a déclaré John P. Boehmer, docteur en médecine, chercheur principal et directeur du programme d »insuffisance cardiaque au Penn State Health Milton S. Hershey Medical Centre et professeur de médecine au Penn State College of Medicine.

Lors du Congrès sur l »insuffisance cardiaque (Heart Failure Congress) 2018 qui a eu lieu à Vienne (du 26 au 29 mai), plusieurs nouvelles analyses de l »étude MultiSENSE ont été présentées. Les données ont révélé que HeartLogic peut détecter des changements dans les schémas de respiration rapide superficielle et permettre ainsi de meilleurs résultats pour les patients atteints d »insuffisance cardiaque :

  • Les changements dans l »indice de respiration rapide superficielle (RSBI) ont été corrélés aux changements de l »état dyspnéique des patients. Par exemple, l »augmentation de la respiration rapide superficielle a entraîné une aggravation de la dyspnée, tandis que la ventilation minute (VM), un marqueur commun connu pour être élevé chez les patients atteints d »insuffisance cardiaque, ne l »a pas fait.[6]
  • Le RSBI mesuré par le dispositif s »est révélé notablement élevé au cours de la période de trois jours précédant les épisodes d »IC, alors que la MV n »a pas montré de différences significatives.[7]
  • Les réadmissions ou le décès étaient plus probables lorsque le RSBI mesuré par le dispositif se détériorait pendant l »hospitalisation pour insuffisance cardiaque.[8]

Par ailleurs :

  • HeartLogic s »est avéré robuste auprès de plusieurs catégories démographiques des patients. L »algorithme fonctionne efficacement sur différents types de corps de patients et pour des patients venant de différentes origines ethniques.
  • L »analyse de l »enregistrement des bruits cardiaques lors de l »évaluation par échographie chez un patient atteint de fibrillation auriculaire (FA) a confirmé la présence du troisième bruit cardiaque (B3). Une mesure objective basée sur un dispositif peut donc fournir une évaluation plus cohérente du B3 que l »auscultation au milieu d »un grondement arythmique de la FA.

L »insuffisance cardiaque est un état chronique et progressif dans lequel le muscle cardiaque est incapable de pomper suffisamment de sang à travers les cellules du corps. Cela peut entraîner des symptômes comme la fatigue, des problèmes respiratoires ou de la toux. La gestion des IC peut impliquer de multiples hospitalisations, ce qui peut avoir un impact négatif sur les résultats des patients et sur leur qualité de vie. Près de la moitié des patients (46 %) sont à nouveau hospitalisés pour insuffisance cardiaque dans les 60 jours.[7]

Pour en savoir plus, veuillez visiter : http://www.bostonscientific.com/en-EU/medical-specialties/electrophysiology/heart-logic.html

À propos du diagnostic de l »insuffisance cardiaque HeartLogic™
Le diagnostic de l »insuffisance cardiaque HeartLogic™ est un outil de diagnostic validé pour détecter l »aggravation progressive de l »insuffisance cardiaque (IC) sur plusieurs jours ou semaines. HeartLogic intègre plusieurs capteurs et compile les données des tendances en un seul indice composite, envoyant ainsi aux cliniciens une alerte unique exploitable et un rapport détaillé lorsque les données franchissent un seuil fixé par le clinicien. Cet indice permet aux médecins de détecter les signes avant-coureurs de l »aggravation des symptômes de l »IC, ce qui leur donne le temps de traiter les aspects physiopathologiques de l »IC, d »adapter le traitement et d »éviter d »éventuelles nouvelles hospitalisations.

À propos de Boston Scientific
Boston Scientific transforme des vies grâce à des solutions médicales innovantes qui améliorent la santé des patients dans le monde entier. Notre position de leader mondial de la technologie médicale depuis plus de 35 ans nous permet de faire progresser la science au profit de la vie en fournissant une large gamme de solutions très performantes qui répondent aux besoins non satisfaits des patients et réduisent le coût des soins de santé. Pour en savoir plus, veuillez consulter www.bostonscientific.eu et vous connecter sur nos comptes Twitter et Facebook.

CONTACTS :

Rosie Ireland
Relations avec la presse
Boston Scientific Europe
+44 (0)7585 403359
Rosie.Ireland@bsci.com   

Susie Lisa, CFA
Relations avec les investisseurs
Boston Scientific Corporation
(508) 683-5565 (office)
Investorrelations@bsci.com

*Le diagnostic de l »insuffisance cardiaque HeartLogic™ est un outil de diagnostic validé pour détecter l »aggravation progressive de l »insuffisance cardiaque (IC) sur plusieurs jours ou semaines à l »aide de multiples mesures physiologiques.

 

[1] Westenbrink BD et al. Heart failure specialization in Europe. (Spécialisation sur l »insuffisance cardiaque en Europe). European Journal of Heart Failure (2016) 18, 347–349.

[2] Fonarow GC, Abraham WT, Albert NM, et al. Association between performance measures and clinical outcomes for patients hospitalized with heart failure. (Association entre les mesures de la performance et les résultats cliniques chez les patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque) JAMA. 2007;297(1):61–70. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17200476.

[3] Fonarow GC, Abraham WT, Albert NM, et al. Factors identified as precipitating hospital admissions for heart failure and clinical outcomes: findings from OPTIMIZE-HF (Facteurs identifiés comme précipitant les admissions à l »hôpital pour insuffisance cardiaque et résultats cliniques : résultats de l »étude OPTIMIZE-HF). Arch Intern Med. 2008;168:847. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18443260.

[4] O »Connor CM, Abraham WT, Albert NM, et al. Predictors of mortality after discharge in patients hospitalized with heart failure: an analysis from the Organized Program to Initiate Lifesaving treatment in Hospitalized Patients with Heart Failure (OPTIMIZE-HF) (Indicateurs de mortalité après la sortie de l »hôpital chez les patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque : une analyse du Programme organisé pour amorcer un traitement salvateur chez les patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque [OPTIMIZE-HF]). Am Heart J. 2008.

[5] Boehmer, J et al., A Multisensor Algorithm Predicts Heart Failure Events in Patients With Implanted Devices: Results From the MultiSENSE Study (Un algorithme multi-capteur prédit les épisodes d »insuffisance cardiaque chez les patients porteurs d »un dispositif implanté : résultats de l »étude MultiSENSE). JACC Heart Failure, 2017;5(3), 216-225.

[6] Boehmer, J et al., Device Measured Rapid Shallow Breathing Index and Not Minute Ventilation Reflects Changes in Dyspnea Status in Ambulatory Heart Failure Patients. (C »est l »indice de respiration rapide superficielle et non la ventilation minute qui reflète les changements de l »état de dyspnée chez les patients atteints d »insuffisance cardiaque ambulatoire) [résumé]. Lors du Heart Failure 2018 et Congrès mondial sur l »insuffisance cardiaque aiguë 2018 ; du 26 au 29 mai ; Vienne.

[7] Boehmer, J et al., Device Measured Rapid Shallow Breathing Index Reflects Changing Respiratory Patterns but Minute Ventilation Reflects Changing Activity During Worsening Heart Failure in Ambulatory Patients. (L »indice de respiration rapide superficielle mesurée par un dispositif reflète le changement des schémas respiratoires, mais la ventilation minute reflète le changement d »activité pendant l »aggravation de l »insuffisance cardiaque chez les patients ambulatoires) [résumé]. Lors du Heart Failure 2018 et Congrès mondial sur l »insuffisance cardiaque aiguë 2018 ; du 26 au 29 mai ; Vienne.

[8] Lindenfeld, j et al. Readmissions or Death are More Likely When Device-Derived Rapid Shallow Breathing Index Worsens During Heart Failure Hospitalization. (Les réadmissions ou le décès sont plus probables lorsque l »indice de respiration rapide superficielle dérivé du dispositif se détériore pendant l »hospitalisation pour insuffisance cardiaque) [résumé]. Lors du Heart Failure 2018 et Congrès mondial sur l »insuffisance cardiaque aiguë 2018 ; du 26 au 29 mai ; Vienne.

Le diagnostic HeartLogic™ est le premier et le seul outil de diagnostic de l »insuffisance cardiaque qui a fait ses preuves pour détecter 70 % des épisodes d »insuffisance cardiaque plusieurs semaines à l »avance, réduisant potentiellement l »hospitalisation des patients atteints d »insuffisance cardiaque

Boston Scientific lance HeartLogic™*, un outil de diagnostic de l'insuffisance cardiaque, en Europe

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi